Animatrice d'activités parascolaires

Faire réaliser des petites réussites aux élèves

J'ai animé des activités parascolaires dans des écoles de la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Ïle dans les années 2006-2007 et  2009. Cet emploi m'a donné le goût d'étudier en enseignement primaire.

 

En 2006-2007, je faisais un certificat en animation culturelle à l'UQÀM et j'animais plusieurs activités parascolaires (volleyball, gym-cirque, théâtre, improvisation, soccer). En automne 2008, j'ai changé de programme pour le baccalauréat en relations internationales et droit international. Comme les cours me demandaient beaucoup de temps, j'ai décidé d'arrêter l'animation d'activités parascolaires. Après quelques mois, j'ai compris que je n'étais pas à ma place dans ce baccalauréat, mais surtout, que les enfants me manquaient.

 

Ce que j'aimais des activités parascolaires, surtout en improvisation, en théâtre et en gym-cirque, c'était le fait que les élèves, même ceux qui ne vivaient pas de réussites scolaires, réussissaient à faire des choses artistiques. Rien ne vaut un enfant qui est fier de pouvoir se tenir debout sur un rouleau, ou faire voler un bâton fleur!

 

Les activités parascolaires, d'après moi, aident à lutter contre le décrochage scolaire. Ces activités augmentent la confiance en soi des jeunes et leur démontrent que c'est en y mettant du travail et du coeur qu'on réussit... comme dans les études !